Alkern vous accompagne pour la pose de vos pavés!

18 Avr
Avr 2017

Vous avez fait le choix d’un pavage pour embellir votre terrasse et pour créer un environnement bien à vous.  Voici quelques conseils pour vous aider dans votre projet :

Les 3 étapes clés 

1- Constitution d’une assise de bonne qualité.

2 – Création des pentes pour l’écoulement des eaux de pluie.

3 –  Garnissage complet  des joints.

 

OUTILS NÉCESSAIRES

  • Une brouette, une pelle
  • Un coupe pavés
  • Deux tasseaux rigides
  • Quelques piquets de bois de 25 mm d’épaisseur
  • Un mètre à ruban de 3 mètres de long
  • Une plaque vibrante
  • Un niveau
  • Équipement de sécurité
  • Un balai, un râteau
  • Chaussures, gants et lunettes

ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU SOL EXISTANT

Limon argileux, terre argileuse ou terre végétale : il est recommandé d’en décaisser une certaine épaisseur qui sera remplacée par des gravats de bonne qualité, du tout-venant (0/40 mm) ou de la grave ciment. Cette partie s’appelle l’assise du pavage ou fond de forme. Elle donne de la rigidité à la réalisation.


1 – L’implantation

Délimiter la zone de travail avec des piquets implantés à l’extérieur des limites  du pavage à réaliser.

 

 

2 –  Préparation de l’assise

S’il est nécessaire de remplacer le sol existant, étaler le tout-venant ou la grave  par couches de 10 cm à 15 cm et compacter au fur et à mesure avec la plaque vibrante. La dernière couche doit arriver à une hauteur égale à la hauteur finale moins l’épaisseur des pavés, moins 2 à 4 cm  de lit de pose

 

3 – Réglage du lit de pose

Poser les pavés par largeur de 2 m maximum. Le lit de pose, constitué d’un sable 0/5 mm, sert uniquement à la mise  à niveau finale et à la répartition des charges qui seront appliquées sur les pavés. Son épaisseur doit impérativement se situer entre 2 et 4 cm après compactage. Au-delà de 4 cm, les risques d’affaissement sont importants

4 – Pose des pavés

Après avoir arasé le sable, placer les pavés en utilisant impérativement plusieurs palettes en même temps, ceci afin de donner une parfaite homogénéité de la teinte à l’ensemble de l’ouvrage. Caler les pavés les uns contre les autres s’ils sont fabriqués avec des distanciers, sinon, laisser un léger jeu de 2 à 4 mm entre chaque pavé. Avancer en marchant avec précaution sur les pavés. Terminer la pose par les coupes réalisées au coupe pavé ou avec une disqueuse.

 

5 – Garnissage des joints

Les joints servent à bloquer les pavés entre eux créant ainsi une surface homogène. Une fois la pose terminée et les coupes effectuées, étaler un centimètre de sable à joint (granulométrie continue 0/4 mm). Si le temps est bien sec, le balayage seul suffira à le faire pénétrer dans les joints. Si le sable est trop humide, un arrosage léger sera nécessaire. Laisser le sable plusieurs jours et répéter l’opération de garnissage.

 

6 – Damage et Finition

Damer la surface avec une plaque vibrante équipée d’une protection en caoutchouc, passer sur l’excédent de sable à joint.

Finition : Une fois les joints garnis jusqu’à refus, retirer le sable excédentaire.

Voir tous les conseils de pose ALKERN pour les dalles et pavés : cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *