Les règles parasismiques

1- Contexte 

Les séismes représentent un risque majeur pour la vie humaine et pour les constructions. Bien qu’en France, la menace soit moins importante, 21 433 communes sont concernées par les risques sismiques. La principale protection sur laquelle il est possible d’agir dans le cas d’un séisme est la construction parasismique des bâtiments.

Un zonage sismique règlementaire a d’ailleurs été défini afin de pouvoir connaître les mouvements du sol par zone géographique et d’y appliquer les règles techniques aux constructions parasismiques.Zonage sismique

Les bâtiments doivent également répondre aux différentes exigences règlementaires en fonction du degré d’enjeu dont ils font l’objet en cas de séisme. La réglementation est définie en fonction de 4 catégories de bâtiments.

Pour tout projet de construction parasismique, il est important de respecter les règles établies.

2 – Les règles 

L’implantation

Pour estimer si l’implantation est correcte, il faut procéder au préalable à une étude géotechnique. Tout constructeur doit prévenir les risques d’éboulement et de glissement de terrain. Le projet doit aussi prendre en compte la nature du sol.

La conception

Le travail de conception doit privilégier les formes simples et limiter les effets de torsions. Au cours de cette phase, il faut assurer la reprise des efforts sismiques et appliquer les règles de construction.

L’exécution

Il faut soigner la mise en œuvre en utilisant des matériaux de qualité et fixer les éléments non structuraux.

construction parasismique

Alkern dispose d’une gamme d’accessoires adaptés aux constructions parasismiques.

  • La norme NF S permet d’assurer aux blocs une résistance aux risques sismiques. Sont certifiés NF S :
    • Le bloc climat
    • Le bloc climat city
    • Le bloc cocon city
    • Les blocs à bancher : creux, perforés et pleins
    • Le bloc confort +
    • Le bloc confort
    • Le bloc Vtherm
    • Le bloc Vtherm 25
    • L’élibloc
  • Pour respecter les exigences au niveau des chainages, Alkern propose plusieurs types d’accessoires :
    • Les chaînages horizontauxchainages horizontaux

Les chainages horizontaux doivent être positionnés dans le plan du mur au niveau de chaque plancher et avec un emplacement vertical de 4 mètres.

  • Les blocs doubles poteaux

Bloc beton doubles poteaux

Les blocs doubles poteaux sont adaptés aux constructions parasismiques et conformes en zones sismiques.

Résistances mécaniques : l30 et L40, soit fb selon eurocode 6 : 4,43 mpa et 5,9 mpa.

  • Le sismithermsismitherm -bloc béton

Ce bloc permet de réaliser des ouvertures en zones sismiques grâce à un noyau central de 15 cm destiné au passage des armatures requises par la réglementation.

Ces accessoires sont conçus pour faciliter le passage des chaînages sismiques.

  • La planelle sismique

planelle sismique

 

La nouvelle solution parasismique d’Alkern est l’ISOPLANEL EC8. Cette planelle sismique a l’avantage d’avoir un système isolant : 0,23 < Ψ < 0,56 W(ml.K) en dalle pleine 20 cm, doublage 100 mm Th32, en fonction du modèle de planelle (roche volcanique ou béton courant) et de la maçonnerie utilisée. Cette nouvelle planelle est conforme à l’Eurocode 8. D’une épaisseur de 4,8 cm, elle  permet de ménager un noyau béton armé de 15 cm nécessaire à l’appui de plancher réglementaire, une exigence en zones sismiques (à partir de la zone 2 selon le type de bâtiment) et pour les bâtiments de catégories d’importance 3 et 4 quelle que soit la zone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *